Les enfants de Peakwood (roman)

Les enfants de Peakwood est un roman écrit par Rod Marty et publié aux éditions Scrineo en octobre 2015. J’ai entendu parlé de cet ouvrage grâce à la booktubeuse et bloggeuse Margaud Liseuse qui l’avait lu (et adoré) lors de son cold winter challenge.

→ http://la-liseuse.blogspot.fr/

peakwood_une

Dans la ville isolée de Peakwood dans le Montana, un drame de la route est survenu, coûtant la vie à plusieurs enfants. Une décennie plus tard, les habitants de Peakwood sont confrontés à de nombreux tourments à l’origine mystérieuse et effrayante. De plus en plus, certains entrevoient une possible parenté avec l’ancien accident qui avait marqué la ville…

L’histoire avait tout pour me plaire : un peu d’horreur, du fantastique et un mystère à la clé : tout ce que j’aime !

Et je n’ai pas été déçue ! J’ai dévoré ce roman très immersif et haletant. Nous sommes plongés dans cette petite ville du Montana. On y sent le poids de l’isolement, le climat rude et froid. Tout est fait pour mettre le lecteur dans un sentiment d’oppression malgré l’aspect sauvage et naturel du lieu. Dans cette petite ville, tout le monde se connaît mais en même temps on ignore les secrets de ses voisins ou alors on prend soin de ne pas en parler.

La structure du roman est celle d’un roman choral avec l’alternance de différents points de vue. Cela nous permet de saisir l’ensemble de l’histoire (et donc de mieux comprendre tous les tenants et aboutissants de l’intrigue) tout en explorant l’aspect psychologique de chaque protagoniste. D’ailleurs, la palette de personnage est assez vaste : on est face à la plupart des maux et situations sociales que l’on peut trouver dans nos sociétés actuelles, ce qui renforce l’identification et la crédibilité de la galerie de personnages.

Les enfants de Peakwood n’est pas un roman à mettre entre toutes les mains, sinon entre celles de jeunes adultes au minimum. Thriller oblige, le récit est violent et la mort arrive parfois sans crier gare, presque gratuitement. Ce dernier point m’a beaucoup surprise mais c’est aussi ce qui m’a accroché car cela maintient un état de tension et d’attente chez le lecteur qui, alors, ne sait plus à quoi s’attendre. En cela je trouve que l’auteur, Rod Marty ne cède pas à la facilité d’une histoire cousue de fil blanc et prévisible, au contraire, il joue avec nos nerfs et parvient à instaurer des rebondissements tout le long du livre et c’est très plaisant !

Pour finir j’ai adoré l’aspect fantastique de l’histoire avec tout l’arrière plans des croyances indiennes. Les légendes et les rites chamaniques contribuent vraiment à la richesse de cet ouvrage et participent sans hésiter à l’instauration de l’angoisse durant toute le livre !

Conclusion

Une vraie pépite pour les amateurs du genre et qui se lie, de préférence, accompagné et en plein jour … (une pensée à ma nuit d’angoisse, idée brillante quand tu nous tiens…)

 

 

6 réflexions sur “Les enfants de Peakwood (roman)

    • Marine Catalan dit :

      Merci beaucoup pour ton commentaire ! je suis honorée que tu aies lu l’article 🙂 Ce roman était vraiment super, merci de me l’avoir fait découvrir ! J’espère de mon côté que j’en pousserai d’autres à le lire !
      Salutations à toi !
      ps : je viens de voir que tu as sorti une nouvelle vidéo, je file y jeter un coup d’œil 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s