Black Magick, Tome 1 Réveil, Greg Rucka et Nicola Scott, Glénat Comics

Black Magick (comic book) : Rowan Black, sorcière et policière

« Chéri c’est quoi la couverture du comic que tu tiens là ? On dirait que ça parle de magie . Hein ?! Ça parle d’une policière qui est aussi une sorcière ? Genre… tout ce que j’aime ? Il faut que je le liiiiiiiiiiiiiiise ! « 

Allez, prenez vos cristaux et vos grimoires, on débarque à Portsmouth !

Publié chez Glénat Comics en janvier 2018, Black Magick est à l’origine une série américaine ayant comme scénariste Greg Rucka qui a notamment planché sur Lazarus et Wonder Woman. Le premier tome nommé Réveil, nous présente notre héroïne, Rowan Black, une femme qui jongle entre sa vie de policière de la ville de Portsmouth et sa vie de sorcière.

Black Magick, Tome 1 Réveil, Greg Rucka et Nicola Scott, Glénat Comics

Black Magick, Tome 1 Réveil, Greg Rucka et Nicola Scott, Glénat Comics

Sa double vie s’illustre dès les premières pages : au cours de la célébration du sabbat de Mabon, Rowan se voit obligée de quitter son groupe pour rejoindre une prise d’otage (où elle va d’ailleurs se retrouver en fâcheuse position). Au fil de l’histoire, Rowan se rend compte qu’un groupe dangereux est peut être à l’oeuvre et qu’il en a, apparemment, après elle. Ce premier tome met en place l’univers de la série ainsi que l’intrigue et on a très envie de connaître la suite (je n’ai jamais autant aimé une dernière page de comics).

Extrait de Black Magick, Réveil, Glénat Comics, Greg Rucka et Nicola Scott

Extrait de Black Magick, Réveil, Glénat Comics, Greg Rucka et Nicola Scott

Le trait de Nicola Scott, dessinatrice australienne, est parfait dans ses nuances de noir et gris et également fort bien exécuté. Certaines planches sont mémorables et j’adore l’émotion qu’elle parvient à transmettre via le regard des personnages.

Mon dessin préféré de ce tome :

black-magick-wiccan-pagan

Extrait du premier tome de Black Magick, issu de la version originale américaine publié chez Image Comics. (Greg Rucka et Nicola Scott)

Du fait de la présence de la sorcellerie, on a le plaisir de trouver pléthore de références (mentionnées oralement et/ou dessinées) liées à ce thème, disséminées tout le long de l’ouvrage : pentacle, grimoires, les rituels, les runes etc… Le blog Une cacahuète dans la nuit, recense ces références et les explique : très instructif et passionnant.

→  Black Magick : explication des références ésotériques

Je ne peux que vous recommander cette lecture magiquement intrigante, dont j’ai très hâte de lire les prochains tomes !

Baisers ensorcelés

 

Sources / Pour aller plus loin :

→ BDGest – Black Magick – Greg Rucka et Nicola Scott

Une réflexion sur “Black Magick (comic book) : Rowan Black, sorcière et policière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s