Le pot-pourri culture / Septembre 2018

Et vous avez vu ? Je commence plus tôt le pot-pourri ce mois-ci !

Côté films et séries

Constantine, réalisé par Francis Lawrence, 2005 (Netflix)

constantine francis lawrence 2005 Keanu ReevesMon mois a été plus riche en documentaires qu’en films. Le seul qui sort du lot, je l’ai regardé sur Netflix et il s’agit de Constantine réalisé en 2005 par Francis Lawrence. Inspiré d’un comic book (Hellblaser), le film nous parle du destin de John Constantine, un chasseur de démons lunatique qui abuse du tabac. Il va rencontrer Katelin Dodson, une policière qui veut comprendre la mort de sa sœur jumelle. Le film est très sympa et les effets spéciaux ont pas trop mal vieilli selon les scènes. L’univers est prenant, j’ai beaucoup aimé sa façon d’aborder le surnaturel religieux. De plus, les personnages sont intéressants : mention particulière à Katelin, qui est loin d’être une potiche comme on en retrouve parfois dans ce genre de configurations scénaristiques. Et puis bon, Tilda Swinton en ange Gabriel, bah je dis oui, elle est beaucoup trop cool quelque soit son rôle!

Tilda Swinton dans Constantine

Tilda Swinton dans Constantine

Mais bon vu que je suis sympa, je glisse une recommandation pour un film que j’ai vu cet été et que j’ai adoré :

À mon âge je me cache encore pour fumer, réalisé par Rayhana en 2017

a mon âge je me cache encore pour fumer RayhanaPour le résumé, ce qu’en dit Allociné est très représentatif : « Au cœur du hammam loin du regard accusateur des hommes, mères, amantes, vierges ou exaltées islamistes, des fesses et des foulards de Dieu se confrontent, s’interpellent entre fous rires, pleurs et colères, bible et coran… avant le sifflement d’un poignard et le silence de Dieu. »

Le film est beau, dur, magnifique et poignant. Une tranche de vie de femmes dans ce lieu à la fois si intime et si collectif qu’est le hammam. Rayhana, femme engagée, s’est inspirée des femmes de sa vie pour construire les personnages et bon sang que ces derniers sont réussis et interprétés en plus par des actrices de grand talent ! à voir !

Côté documentaires

Comme dit plus haut, septembre a été un mois de documentaires et notamment ceux d’Arte. J’ai donc dévoré :

Un documentaire sur les cabinets de curiosité :

→ ARTE – La chambre des merveilles

Deux documentaires sur le thème de la maternité. Un sur les secrets du lait maternel et un autre sur la hausse inquiétante des césariennes :

→ Arte – Le lait maternel – un élixir de santé

ARTE – La césarienne : une pratique controversée

Un documentaire édifiant sur les zoos humains, une pratique humiliante sur fond de racisme et de colonialisme :

→ ARTE – Sauvages, au cœur des zoos humains

Et enfin un documentaire Netflix issu de la très chouette série En bref qui propose de courts documentaires d’une vingtaine de minutes sur des sujets très variés. Celui-ci concerne la musique et c’était passionnant ! On y explique la complexe relation entre les humains et la musique.Voici le lien qui permet de découvrir la série, celui sur la musique est le dernier paru pour l’instant.

→ Netflix – En bref

Côté lectures (livres et articles)

Bande dessinée : Kraken, Emiliano Pagani, Bruno Cannucciari, éditions Soleil

Kraken pagani cannuciari soleilCette histoire c’est celle d’un petit village de pêcheurs au bord de la faillite. C’est celle d’un vieux spécialiste désabusé des créatures marines, meurtri par la noyade de son fils. Un jeune garçon va venir le sortir de sa torpeur pour lui demander de l’aide. Son village est hanté par la légende du Kraken à qui on attribuerait de nombreux naufrages dont celui qui a coûté la vie à son père et son frère. Serge, le spécialiste va se rendre au village et ce qu’il va vivre dépasse tout ce qu’il avait imaginé.

Cette BD est un véritable coup de cœur. Le scénario est d’une qualité indéniable et il n’a pas arrêté de me surprendre. L’illustration colle parfaitement à l’atmosphère poisseuse et oppressante de ce village abandonné et isolé avec des teintes de noir et gris renforcé par une légère pointe de vert. De temps en temps, certaines planches sont d’une obscurité saisissante, elles servent à donner à certaines scènes un ressort plus inquiétant et ça marche terriblement bien. Si vous aimez les mystères, jetez vous sur ce bijou.

Bande dessinée : Moi en double, Navie, Audrey Lainé, éditions Delcourt

Moi en double Navie Audrey Lainé éditions DelcourtNavie est une personne que j’apprécie. Je ne la connais pas personnellement mais j’aime beaucoup ce qu’elle produit. Je l’avais découverte grâce aux Émifions de Madmoizelle où elle intervenait avec son acolyte et amie, Sophie Marie Larrouy, autour de différentes thématiques concernant la sexualité. Par la suite j’ai lu une bd qu’elle avait scénarisé Collaboration horizontale que j’ai trouvé très touchante et bien menée. J’avais très envie de lire son nouveau projet Moi en double, une bd autobiographique où Navie parle de son rapport au poids, son combat contre l’obésité morbide et contre elle-même. Je l’ai donc lu à sa sortie en septembre et j’ai vraiment aimé. Navie parle avec justesse et sincérité de ses émotions. Elle dépeint ce qu’elle a traversé et prend du recul sur son parcours de vie. L’introspection qu’elle mène est soulignée par le dessin d’Audrey Lainé à la fois réaliste, simple et irréel quand il faut illustrer la vérité des sentiments. Tout le le livre est en noir et blanc avec des touches de rouge : percutant et efficace. Un coup de cœur là aussi qui n’est pas sans me rappeler l’ouvrage d’Éléonore Costes, L’insoutenable légèreté de l’être, qui m’avait touché de la même manière grâce à la franchise de son autrice.

Je vous glisse ici l’annonce vidéo de Moi en double, histoire d’avoir un aperçu :

 

Livre : Écriture, mémoires d’un métier par Stephen King

Stephen King écriture mémoires d'un métierJ’en ai déjà parlé dans un article précédent mais je me devais de le mentionner à nouveau : quel coup de cœur ! Aller lire mon suivi de lecture pour en savoir plus 🙂

Article : Pourquoi les mecs préfèrent les mecs, par le blogueur Le Mecxpliqueur

blog Le Mecxpliqueur

→ Le Mecxpliqueur – Pourquoi les mecs préfèrent les mecs

Ah la la mais quelle pépite ce blog ! Une découverte aussi réjouissante et instructive que l’a été celle du podcast Les Couilles sur la table (il y a d’ailleurs été invité). Cet article explique l’homosocialité masculine, soit comme le dit le titre « Pourquoi les mecs préfèrent les mecs ». Cet article est à rapproché du premier épisode du podcast de Victoire Tuaillon « Il n’y a pas de crise de la masculinité » où l’invité Mélanie Gourarier aborde le contenu de son livre Alpha mâle, séduire les femmes pour s’apprécier entre hommes. Un livre qui entre autres choses explique que parfois dans certains milieux comme ceux des dragueurs pro ou pick-up artistes, les femmes sont des outils pour en fait accéder à la reconnaissance de ses pairs, les autres hommes hétéros. Cette façon de penser infuse plus largement la société et Le Mecxpliqueur discute de la question.

Article : Changer de système ne passera pas par votre caddie par Guillaume Ledit sur le site Usbek & Rica.

→ Usbek & Rica – Changer de système ne passera pas par votre caddie

Je vous conseille vivement d’aller voir les favoris de septembre de la blogueuse Des livres et les mots qui regorge de propositions intéressantes. Je partage en particulier ces deux articles là à côté desquels j’étais passé et qui doivent à mon sens vraiment être lus :

→ Véganisme, zéro déchet : ce n’est pas à nous d’être parfait·es

Cet article est assez proche de celui cité précédemment de Usbek & Rica. Il recentre très bien, à mon sens, le débat autour de l’écologie.

→ Libération – Ne fais pas aux truies ce que tu ne voudrais pas…

Jean-Baptiste del Amo partage dans cette chronique publiée dans Libération des témoignages d’anciens éleveurs ou travailleurs du secteur de l’élevage. Ces personnes ont changé de voie et expliquent les raisons de ce changement ainsi que leur relation à l’élevage et aux animaux. Très intéressant.

Côté Podcast

Pour ne pas changer, je vous partage encore le fameux Podcast Les Couilles sur la Table qui est mon favori du moment.

Le premier que je veux vous partager :

Je vous met la description sous la vidéo qui définit bien le thème de cet épisode :

« Dans ce 4e épisode, il est question (entre autres) de la façon dont le corps noir est instrumentalisé, des impacts des stéréotypes sur la vie intime, et de la peur — celle qu’on inspire et celle qu’on éprouve. Pour en discuter, Victoire Tuaillon reçoit Insa Sané et D de Kabal, qui ont tous deux contribué à l’ouvrage collectif Marianne et le garçon noir, dirigé par la romancière Leonora Miano. Insa Sané est comédien, slameur et écrivain : il vient de publier le cinquième tome de sa saga Comédie Urbaine. D, ou D de Kabal, est musicien et homme de théâtre. Il joue au printemps 2018 la pièce Orestie, qu’il a écrite et mise en scène. »

J’ai beaucoup aimé cette thématique et j’ai réalisé à quel point le corps noir (masculin et féminin) est dépossédé de lui-même. La violence subie par les personnes racisées infiltre décidément tous les pans de leur vie.

En deuxième, je vous partage un doublé ! Victoire Tuaillon a reçu Olivia Gazalé, autrice du Mythe de la Virilité, publié chez Robert Lafont en octobre 2017 pour deux épisodes très instructifs :

Les couilles sur la table – Les preuves de la virilité

Les couilles sur la table – Éducations viriles

Ces deux épisodes sont véritablement d’utilité publique. J’y ai appris énormément de choses sur la virilité (faits et anecdotes du passé aussi tragiques que lourdes de sens) et comment cette dernière, en tant qu’idéologie, a fait souffrir les deux sexes : les femmes en les rabaissant et les hommes en les poussant à la compétition, à l’isolement, à l’inhibition de leurs sentiments, tout ça pour toucher du doigt ce statut d’idéal Masculin qui n’existe pas.

Sur Youtube

Une interview passionnante d’Aurélien Barrau, un astrophysicien qui, il y a quelques jours à lancer un appel pour l’écologie. La chaîne youtube Thinkerview (que j’apprécie grandement pour son format et la variété des sujets abordés) l’a reçu pour un long entretien où le scientifique est amené à s’exprimer sur l’environnement, l’humanité, la société et la science. Aurien Barrau est très intéressant à écouter, il parle sans fards de ses convictions mais aussi de ses limites en tant qu’humain et citoyen. Il ne juge pas, il est humble et a des réflexions pertinentes sur le monde actuel. Et puis grâce à lui, j’ai enfin compris ce qu’était un trou noir. à voir, cette vidéo est l’une des meilleures que j’ai vu sur Youtube depuis que je fréquente la plateforme.

Comme quasiment chaque mois, une vidéo d’Antastesia est dans mes favoris. Celle-ci est claire, concise et didactique, rien à dire !

Pour se détendre un peu, voici une vidéo de la chaîne 1 Million Dance Studio, une chaîne où un studio de danse sud-coréen partage le talent de ses danseurs et chorégraphes. J’aime particulièrement cette chorégraphie-ci : un talent monstre.

Et enfin je recommande à celles et ceux que ça intéresse, la playlist dédiée aux conseils autour de la photographie de la youtubeuse Tycia que je trouve particulièrement talentueuse et créative dans ce domaine. Ma préférée est celle-ci :

Côté Musique

J’ai enfin pris le temps de découvrir Therapie Taxi en Septembre grâce à mon mec. Si j’ai du mal avec le récent titre Salope, j’écoute en boucle celui intitulé Hit Sale. Therapie Taxie c’est une écriture crue, maîtrisée et originale. Ce morceau est aussi déroutant que qualitatif avec un trio de superbes voix.

Je continue mon amour pour Angèle qui nous a offert le clip de son morceau Jalousie. Là encore, de belles paroles, de la poésie et une esthétique soignée : un titre que j’écoute beaucoup, indéniablement un de mes coups de cœur de septembre.

 

Voilà Voilà c’est la fin de ce pot-pourri culture du mois de Septembre, J’espère que vous avez trouvé des choses intéressantes à regarder, écouter ou lire.

On se retrouve très vite !

 

Une réflexion sur “Le pot-pourri culture / Septembre 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s