Série : The Haunting Of Hill House

The Haunting of Hill House. Cette série Netflix de 10 épisodes réalisée par Mike Flanagan et Rebecca Klingler obtient tous les suffrages et bénéficie d’un sacré succès critique et public. J’avais très envie de savoir ce que la série avait dans le ventre, d’autant plus que ses promesse étaient très alléchantes : une histoire complète qui mélange le drame familial et l’horrifique. Et bah fichtre, je dois bien avouer que le contrat est rempli haut la main.

Mais déjà avant de vous exposer pourquoi cette série doit être vue, laissez moi vous présenter l’histoire.

 

The Haunting of Hill House Netflix

La série est la libre adaptation du roman du même nom écrit par Shirley Jackson et qui est devenu culte. L’intrigue concerne une famille, les Crain. On a les parents, Hugh et Olivia et leur cinq enfants, Steven, Shirley, Theodora puis les jumeaux Eleanor (Nell) et Luke. On suit deux lignes temporelles, leur présent une fois adultes et le moment de leur passé où tout a commencé. À savoir quand ils ont emménagé à Hill House, une demeure victorienne vaste et isolée que leur parents voulaient rénover puis revendre. Dès leur arrivée à Hill House, des manifestations et événements étranges ont lieu et terrifient les enfants jusqu’à gagner toute la famille. Un drame fondateur pousse la famille à fuir mais adultes, leur passé revient les hanter. Ils vont alors devoir s’unir pour comprendre et affronter leurs démons.

Et justement le premier point fort de cette série, c’est son intrigue.

Le scénario de The Hauting of Hill House

The Haunting of Hill House Netflix

Le scénario est menée de main de maître. Un pur bonheur. Les pièces du puzzle s’emboîtent parfaitement et tout est fait pour rendre cette histoire passionnante. Les multiples sauts dans le temps sont tout à fait appropriés et nourrissent progressivement notre compréhension de l’intrigue. D’ailleurs les bonds temporels s’imbriquent vraiment très bien entre eux avec des correspondances de personnages, de plans ou de situations. Le tout est fluide mais jamais avare en surprise.

Les personnages : une famille meurtrie

The Haunting of Hill House Netflix

Les personnages sont un autre atout de The Hauting Of Hill House. Tous les membres de la famille Crain sont intéressants. Ils ont tous une faiblesse, une faille qui leur bouffe la vie et qui est reliée en partie aux événements de Hill House mais aussi à leur caractère. Cette faille les a fait se construire et influence leur vie pour le meilleur et pour le pire. J’ai aimé l’importance de la fratrie et des liens familiaux. Si cette série est aussi bonne à mon sens c’est grâce aux liens forts qui unissent les personnages malgré les tensions et les drames. Ensuite, chaque membre de la famille permet d’aborder différentes thématiques comme la psychologie, la paralysie du sommeil, la relation à la mort, la parentalité, la sensation d’être différent ou encore les bagages émotionnels. De fait, les fantômes qui hantent cette famille sont les reflets de choses diverses et c’est très intéressant à découvrir. Le tout est servi par un casting brillant autant chez les adultes que chez les enfants. J’ai particulièrement été bouleversée par l’interprète d’Olivia, Carla Gugino et par les deux actrices qui incarnent Theodora, McKenna Grace et Kate Siegel. Le lien qui unit les jumeaux toute leur vie est également très émouvant.

Carla Gugino dans The Haunting of Hill House / Netflix

Carla Gugino dans The Haunting of Hill House / Netflix

Une mise en scène de haut vol

Vous savez ce qu’on dit, un gâteau s’il est bon, c’est cool mais s’il est beau, c’est encore mieux et bien The Haunting of Hill House c’est un putain de beau gâteau. La direction artistique de cette série est d’une qualité incroyable. La maison est aussi sublime que flippante, les plans sont dingues, les décors et les costumes aussi. C’est terriblement efficace et participe d’ailleurs à faire de la demeure un personnage à part entière. Mention spéciale à l’épisode 6 qui est est constitué uniquement de plans séquences très longs. C’est une véritable prouesse  technique qui s’avère très immersive et tient en haleine le spectateur tout le long de l’épisode. Je décerne aussi à cette série la palme du jumpscare le plus inattendu et le plus flippant de toute ma vie. J’ai bondi dans mon lit et la tablette m’a échappé des mains. Et pourtant, je trouve que la série gère très bien l’aspect horrifique. Il n’y a pas une orgie de peur, beaucoup de choses se font dans la suggestion, le flou et les détails. C’est un travail d’ambiance et les quelques fois où les fantômes sont là, comme cette charmante Dame au coup tordu ou le monsieur au chapeau, ils vont vous faire regretter de regarder la série le soir (comme bibi a fait) (ne faites pas comme bibi).

BONUS

Pour ceux qui ont déjà vu la série, Allocine a compilé tous les fantômes disséminés discrètement en arrière plan et repérés par les spectateurs.

→ The Haunting of Hill House : aviez-vous repéré tous ces fantômes cachés ? [SPOILERS]

Je joint aussi cette vidéo making of sans spoilers qui expliquent la démarche de réalisation derrière la série (la vidéo existe sous-titrée chez Allociné) :

Conclusion

The Haunting of Hill House est un vrai coup de coeur sériel. Elle place la barre haut dans le domaine de l’horrifique comme l’a fait American Horror Story avant elle. J’espère vivement que vous y jetterez un coup d’œil et que vous serez aussi charmés et effrayés que moi ! Bon visionnage !

 

 

Une réflexion sur “Série : The Haunting Of Hill House

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s