Complexe de chevelure : Bilan 1 an après

C’était en janvier 2018 que j’écrivais un article sur le complexe qui m’a suivie très longtemps : mes cheveux. J’y expliquais les moqueries, la manière dont s’est forgé ce dégoût de ma chevelure (merci la société) puis le cheminement vers l’acceptation et même la joie.

Tout ce processus n’a pas cessé durant l’année et je suis passée par d’autres étapes que je regrouperai sous le thème de l’expérimentation. J’avais accepté, maintenant était venu le temps de m’amuser et de trouver ce qui me correspondait le plus.

Ainsi j’ai d’abord laissé pousser au maximum mes cheveux. J’adore les chevelures longues et bien fournies et j’avais envie de voir ce que pouvait donner sur moi une grande longueur bouclée. Résultat c’était chouette, pas mal photogénique et j’aimais bien mais c’était un entretien fastidieux. C’est pourquoi au bout d’un moment j’ai raccourci la longueur (toute seule en plus, ce tuto m’a bien aidé pour juste raccourcir).

Est venue ensuite une autre expérimentation : la couleur. Je bave régulièrement devant les chevelures colorées de certaines filles. Et par colorées j’entend : du rouge, du violet, du bleu etc… Je me suis dis qu’une couleur « aubergine » irait bien avec mes yeux alors go faire une couleur semi-permanente sur ma tignasse châtain (et à la maison). Résultat : une certaine déception ! La couleur est vite partie mais surtout je trouve que mon châtain me va finalement mieux au teint et mets plus en valeur mon visage (un contraste plus agréable je trouve). Néanmoins je ne regrette pas car j’en avais très envie et que c’était instructif !

Et enfin vient la dernière étape capillaire de cette année : j’ai tout coupé il y a tout juste quelque jours. Alors relativisons, j’ai fait un carré mais là où pour moi c’est important c’est que c’est un carré bouclé (merci captain obvious). Car par le passé j’ai déjà fait des carrés mais je me lissais les cheveux. La démarche est donc différente. Maintenant j’ai à coeur d’avoir une coupe qui est pensée avec et pour mes boucles.

6

Ce changement capillaire ne coulait pas de source pour moi car j’ai toujours aimé la longueur. Notamment car les cheveux longs permettent d’alourdir la boucle et donc potentiellement de réduire la frisure et le volume. En choisissant de couper j’assume ma boucle ainsi que mon volume et c’est … vraiment libérateur.

Et oui, en un an on peut encore changer et évoluer. Et comme l’année dernière, je reste persuadée que s’entourer de modèles positifs changent la donne. Je tiens à citer en particulier la youtubeuse Lena Situations dont la positivité à toute épreuve m’a bien aidé dans mon premier cheminement :

Mais aussi plus récemment la géniale youtubeuse Annabelle de la chaîne A.I.M ! Cette jeune femme est une boule de positivité, engagée, intelligente et très drôle. Je l’ai connu via sa vidéo Mes vraies inpopular opinions et depuis j’accroche terriblement. Elle a d’ailleurs fait une vidéo sur son complexe et son parcours capillaire qui a logiquement résonné en moi ! Elle y parle de son expérience mais aussi de l’importance des modèles ainsi que du recul à prendre vis à vis de la société. Grâce à elle et à tout ce qu’elle partage sur sa chaîne ou sur instagram, j’ai encore pris confiance jusqu’à opérer ce grand pas personnel.

Alors merci à elle et à toutes les autres femmes qui partagent leurs avancées, leurs doutes et leurs victoires. Je suis fière d’avoir coupé mes cheveux et j’apprivoise avec joie ma nouvelle tête. Clairement quand je les lâche je ne suis pas très discrète (mais peut être que je me fourvoie et que c’est juste le manque d’habitude). Ma coupe plus volumineuse et bouclée me fait me sentir encore plus moi. Et cerise sur le gâteau, j’ai l’impression qu’elle apporte une touche de style qui me donne envie de m’amuser aussi côté vestimentaire ! Bref j’adore et vous invite à expérimenter afin de définir ce qui vous correspond, ce qui vous plaît. C’est à mon sens, une phase indispensable car nous sommes toutes et tous différends et se trouver demande du temps. Et même quand on se trouve, parfois on change et rebelote !

Je vous souhaite de belles avancées, de chouettes expérimentations et j’espère que cet humble bilan vous a plu !

à plus dans le chaudron !

5 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s