Coup de coeur musical : Billie Eilish, humaine créative, authentique et inclassable

Ma découverte de Billie Eilish est très récente, soit plus ou moins un an après tout le monde mais le coup de coeur a été si fort que je me devais d’écrire sur elle, de partager sa musique car bon sang cette jeune femme de tout juste 18 ans est une incroyable source de bonheur visuel et auditif.

« Je m’en fous d’être belle, je veux être artistiquement parfaite », Billie Eilish

Billie Eilish, ou de son nom complet Billie Eilish Pirate Baird O’Connell, est née à Los Angeles de parents artistes. Ils lui font l’école à la maison et en baignant dans cette atmosphère créative, elle trouve très vite sa voie (et sa voix). Sa carrière débute et se poursuit en famille puisque ses musiques sont co-écrites avec son frère Finneas O’Connell lui aussi musicien.

Billie Eilish compose, chante et joue de multiples instruments. C’est une artiste complète à l’univers et au style très éclectique car elle a en horreur les catégories et souhaite simplement explorer sa créativité sans se mettre dans une case. En effet ses musiques sont tour à tour douces, délicates mais peuvent aussi être sombres, tristes voire même effrayantes.

Au delà de la qualité indéniable de l’ensemble de sa discographie, j’aime également beaucoup ce qu’elle dégage. En interview, elle est très authentique, sans vraiment de filtres. Elle dit ne pas aimer la célébrité mais est extrêmement reconnaissante du soutien de celles et ceux qui apprécient sa musique. En témoigne cette vidéo touchante où elle réagit à des covers de ses chansons :

En plus du son, Billie Eilish travaille et soigne le visuel grâce à des clips beaux et percutants avec des atmosphères très diverses à l’instar de bury a friend qui traiterait de la paralysie du sommeil :

Ou encore avec when the party’s over, musique mélancolique combinée à un effet visuel marquant inspiré d’un dessin donné par un fan (cette vidéo explique les coulisses de la musique et du clip : Billie Eilish – ‘When The Party’s Over’ | Song Stories) :

Billie adore aller à contre courant et tâtonner du côté de ce qui effraie d’où ce clip quasi terrifiant (arachnophobes passez votre chemin) mais hypnotique, support d’une chanson mégalo assumée inspirée d’une phrase prononcée par Moriarty dans la série Sherlock : you should see me in a crown

une pensée pour l’araignée qui, à un moment, est dans un endroit moyen bof pour elle

J’aime également beaucoup ses deux participations sur la chaîne Colors dont le principe est de faire chanter un ou une artiste sur un fond coloré dans une pièce épurée (Angèle y a chanté son magnifique Ta Reine) :

N’hésitez pas à faire un tour sur sa chaîne youtube où tous ses clips sont disponibles pour continuer de découvrir cette artiste qui me touche beaucoup autant par sa musique que par sa personnalité.

Jeune femme désabusée, lucide et rebelle, elle vit pour l’art car c’est ce qui la transporte et donne du sens à sa vie. Elle met toutes ses tripes dans sa musique et ça se voit. En tout cas, elle a remué les miennes.

photo de couverture par Jamie Luca

5 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s