Pomme, la bouleversante

Ah la claque. J’ai mis du temps avant d’écouter le nouvel album de Pomme car je savais que ça allait me faire quelque chose. Alors j’ai attendu. Puis un soir, à minuit passé j’ai lancé l’album et bordel ça devrait pas être permis de bouleverser les gens comme ça.

Photo par Emma Cortijo
Photo par Emma Cortijo

Je pense que la réussite de cet album tient dans la sincérité absolue de Pomme qui a pu avoir dans cette seconde expérience un contrôle créatif quasi total et une grande autonomie. Pomme a pu explorer des thèmes moins acidulés qu’avant et produire ainsi Les failles, un bijoux qui même s’il traite de ses propres blessures, de sa situation, peut aisément parler à chacun.

C’est mon cas. J’ai fait un arrêt sur image avec grandiose qui a remué mon propre désir de maternité. J’ai pleuré avec la lumière qui m’a fait pensé à ma défunte grand mère qui avait alzheimer et enfin anxiété m’a définitivement parlé au plus profond de moi car l’anxiété qui te vrille le bide je ne connais que trop bien. L’album enrichi de nouveaux titres et appelé Les failles cachées, regorge lui aussi de morceaux très émouvants, comme par exemple le titre sorcières en duo avec Klô Pelgag .

Et que dire de chapelle, un morceau expérimental composé de vocalises envoûtantes et sacrées qui m’a foutu les frissons…

Pomme a fait du chemin et s’autorise à mettre sa voix poétique au service d’elle-même avant tout. D’ailleurs dans une interview pour TerraFemina (voir plus bas), elle explique que l’arrivée de Billie Eilish sur la scène musicale l’a beaucoup aidé à se libérer artistiquement. Le fait que Billie ose aborder des thèmes sombres et pas forcément joyeux a ouvert une brèche dans laquelle Pomme a puisé pour oser exposer ses fêlures. Je ne peux qu’approuver cette jolie référence puisque Billie est l’une de mes artistes préférées.

Bref cet album est beau et douloureux. C’est une réussite. Merci Pomme de t’être livrée et d’avoir partagé tes failles ♥

 

Pour creuser et découvrir Pomme un peu plus :

Sexisme, écologie, « chanson lesbienne » : on a papoté avec la chanteuse Pomme

Pomme : « Le bleu, c’est la couleur de ma voix »

 

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s